En 2017, un ami du collectif SILO, le producteur KÄPÄK m'a confié le soin de s'occuper du "reste" de ses fichiers sonores récupéré depuis son disque dur réparé.

 

300 compositions se retrouvaient fractionnées en 16000 capsules sonores de 12 secondes maximum.

Il m'envoya un extrait compilé de 7mins sur lesquels je choisis de mettre des images de téléphones portables prises entre 2014 et 2017. 

Des ambiances étranges en ressortent, toutes singulières et hors du temps.

Une succession de séquences sans transitions, tantôt agréables ou tantôt dérangeantes.